Déménagement de plantes

Un article proposé par Top Déménagement expert déménageur en Suisse

Si vous êtes le genre de personne qui n’a qu’une seule plante dans la maison et que vous ne savez même pas comment elle a pu durer aussi longtemps, vous n’aurez probablement pas le souci de la laisser à votre voisin, vos amis ou votre famille lorsque vous déménagerez.

Si, au contraire, vous avez concentré toute votre énergie sur cette plante merveilleuse pendant toutes ces années, ou si vous en avez beaucoup, alors lisez ce qui suit. Vous y trouverez de nombreux conseils utiles sur la manière de se comporter pendant le déménagement afin que vos plantes délicates survivent et ne subissent pas les effets du stress. La préparation commence quelques semaines plus tôt. Voici ce qu’il faut faire…
3 semaines plus tôt

Trois semaines plus tôt, il est bon de rempoter les plantes. Cela les aidera à se stabiliser avant d’être emmenés dans leur nouvelle maison et ensuite dans leur nouvel habitat.

C’est une bonne chose à faire, surtout si vous les conservez dans des pots en céramique, en verre, en faïence, etc. Veillez à choisir des pots de la bonne taille par rapport à leur taille, afin de limiter le choc.
2 semaines plus tôt

Une semaine après le rempotage, c’est l’heure de la taille. Cela permettra tout d’abord de faciliter les déplacements. En outre, ils resteront plus beaux et plus sains.

Si vous avez des fougères ou des plantes succulentes, comme l’aloès ou les cactus, etc., vous devriez les laisser de côté dans ce cas, car ils n’apprécient pas vraiment la taille…

Si vous ne connaissez pas le nom scientifique de vos plantes, vous feriez mieux de les montrer à un expert ou de faire une recherche sur Google pour les identifier afin de savoir comment les traiter.
1 semaine plus tôt

Une semaine avant le grand jour, « amusez-vous » à les examiner pour détecter les parasites ou diverses maladies et, si c’est le cas, traitez-les immédiatement. Considérez que les plantes fraîchement rempotées sont très menacées ! Si possible, utilisez des remèdes naturels, surtout avant un déménagement, car ils doivent être manipulés… Évitez les produits chimiques tant que vous le pouvez, ne le sous-estimez pas !
2 jours avant

Nous y sommes. Il est temps de lui donner un petit verre. Dernière chance avant de bouger !

L’eau doit être parfaitement absorbée avant de se déplacer. Imaginez qu’ils vous saoulent et qu’ils vous fassent faire des allers-retours… ce ne serait pas très agréable. Ce n’est pas bon pour les plantes non plus.

Il est également bon de s’assurer, deux jours avant le déménagement, que vous disposez de boîtes adéquates pour les contenir. Si vous devez vous déplacer pas trop loin de chez vous et que vous vous déplacez donc en voiture, les boîtes que vous utilisez pour les bouteilles sont également très bien, mieux si vous avez les entailles latérales qui font office de poignées.
L’emballage des plantes

déménagement avec les plantes-2Va effectué le soir avant le départ ou au plus tard le matin, avant l’arrivée de l’équipe pour le déménagement. Pour protéger au mieux les plantes les plus sensibles, avant de les mettre dans la boîte, enveloppez-les dans une feuille de papier journal. Si vous déménagez en été, mouillez les journaux avec de l’eau froide, ils garderont la température du pot plus fraîche, ou mieux encore, préparez les feuilles mouillées la veille et mettez-les au congélateur !

Enfin, recouvrez les boîtes d’un sac en plastique, ce qui permettra de garder le tout ferme et compact. Une autre bonne idée est de mettre un peu de matériau sur le fond de la boîte autour du bocal pour amortir les chocs, afin d’éviter que le bocal ne se décompose.
Chargement des plantes

Les plantes doivent être chargées en dernier. En attendant, veillez à les tenir à l’écart du soleil en été et à les protéger du froid en hiver. Si vous vous déplacez avec votre voiture, gardez la climatisation allumée en été, ou mettez un peu de chauffage dans la pièce en hiver.

Mais n’oubliez pas que… en vous appuyant sur notre équipe d’experts… vous n’aurez aucun problème avec l’emballage !
Conseils pour le voyage

La seule chose à faire si le voyage est court, c’est de vérifier que les plantes ne se sont pas retournées. Si, en revanche, le voyage est plus long, il faut s’assurer que le sol est non seulement bien placé, mais aussi suffisamment humide.
Dém

Après le déménagement, il peut s’écouler un certain temps avant que les plantes ne s’installent dans leur nouvel habitat. N’ont pas
dépêchez-vous de les enlever des pots dans lesquels vous les avez portés. Bien qu’esthétiquement ces pots ne soient pas les meilleurs, il faut être un peu patient.

C’est très important car le moindre changement pourrait modifier leur état actuel et leur croissance future.
Prévenir tout malaise

Malheureusement, les plantes ne savent pas parler, c’est donc vous qui devez les écouter.

Alors… attention à leurs signaux !

N’oubliez pas que tous les symptômes de la maladie ne sont pas aussi visibles. Un conseil : renseignez-vous d’abord sur les désagréments dont la plante peut souffrir, afin de comprendre ce que vous ressentez et d’évaluer si vous devez l’apporter ou non.
En conclusion

Comment se changer les idées et gérer un déménagement sans stress ?

Laissez les experts en déménagement s’en charger !

Nous avons l’expérience des situations les plus délicates et nous serons en mesure de réaliser parfaitement toutes les phases, il suffit de « profiter de votre déménagement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code