Partir en Vacance en Suisse Allemande

Attirer en Suisse des visiteurs allemands soucieux du prix. Un responsable du marché allemand, explique ce que cela implique.

Ce que veulent les visiteurs allemands

Savez-vous ce que les visiteurs allemands recherchent lorsqu’ils choisissent de passer leurs vacances en Suisse ?

« Le soleil, l’amusement, les gens et le plaisir », mais aussi « le repos, la détente et la liberté ». En ce qui concerne les motifs de vacances, « Faire l’expérience de la nature » est une motivation importante pour environ 53% de la population âgée de 14 ans et plus, comme le démontre le Moniteur du tourisme Suisse (TMS 2017). Ce  pays est particulièrement bien positionné à cet égard, avec ses attractions naturelles spectaculaires, ses vacances agréables, la détente et les loisirs, ainsi que la « liberté ».

Ces informations correspondent également à ce que des équipes à Berlin, Stuttgart et Francfort découvrent lors de discussions avec des experts du voyage, des représentants des médias et des influenceurs au niveau local. Toutes ces informations et données sont ensuite utilisées pour un marketing ciblé.

Comment le comportement de ces visiteurs a-t-il évolué au cours des dix dernières années ?

Les villes sont de plus en plus populaires. Zurich et Bâle, notamment, ont pu augmenter le nombre de nuitées hôtelières ces dernières années. C’est pourquoi ils commercialisent des villes auprès de groupes cibles spécifiques depuis des années, en proposant toujours de nouvelles approches créatives surprenantes. Le thème de « l’art de la rue », qui était au centre de l’ événement médiatique à Berlin cette année, en est un exemple. On a  fait sensation en arrivant dans la Bentley couverte de graffitis du Grand Hôtel Les Trois Rois !

On a également commencé à constater une diminution de la durée des séjours. Elle est aujourd’hui de 2,2 jours par visiteur, mais elle était auparavant plus élevée. La Suisse est devenue une deuxième destination de vacances classique. En d’autres termes, les clients allemands passent leurs deuxièmes ou troisièmes vacances chez les Suisses. Celles-ci sont généralement de plus courte durée. Mais nous y voyons aussi des opportunités : ces vacances ont souvent lieu en basse saison, et une offre est donc particulièrement forte en automne.

Comment inciter les Allemands à visiter la Suisse malgré la réputation de prix élevés du pays ?

Avec la qualité, l’expertise, le professionnalisme et de grandes infrastructures. L’industrie hôtelière suisse a une longue histoire et les principales écoles hôtelières y sont situées. C’est un facteur positif : l’hôtellerie suisse répond aux normes de qualité les plus élevées et le service offert est hautement professionnel et pourtant personnel. Les visiteurs allemands apprécient beaucoup cela, et la Suisse jouit toujours d’une excellente réputation.

L’accessibilité de la Suisse est, bien entendu, un point positif. Qu’ils voyagent en avion, en train ou avec location voitures par la route , les visiteurs allemands peuvent rejoindre la Suisse très rapidement. Dans le pays même, nous disposons d’un réseau de transports publics dense et sans équivalent dans le monde – souvent associé à des vues spectaculaires. Un invité nous a dit récemment : « C’est le meilleur et le plus beau cinéma en plein air du monde ! » Les visiteurs allemands apprécient également la ponctualité stéréotypée des transports publics.

Qu’est-ce que la Suisse, en tant que destination de vacances, peut offrir aux visiteurs allemands qu’ils ne trouveront pas chez eux ?

Outre les facteurs déjà mentionnés, un autre aspect est celui des hautes montagnes ! En Allemagne, on ne les trouve qu’à l’extrême sud de la Bavière. Mais on a  bien plus à offrir et les sommets sont faciles à atteindre. Des expériences inégalées et du pur spectacle ! De plus, malgré sa proximité, la Suisse est considérée comme assez exotique. Les quatre langues, les quatre cultures, la diversité sur un si petit espace… La région de vacances offre également des expériences et des événements exceptionnels pour les groupes d’intérêt les plus divers, comme la Street Parade de Zurich, le Festival de musique de Lucerne ou les remarquables expositions d’art de Bâle. Pour des visiteurs allemands, des trains panoramiques font partie des produits phares. Il ne fait aucun doute que le Glacier Express est l’une des marques les plus connues. Mais il ne faut pas oublier l’expérience des sports d’hiver. La Suisse est  tout simplement imbattables dans ce domaine ! Les Allemands trouvent les stations d’hiver villageoises « mignonnes » et extrêmement professionnelles. Et bien sûr, le fromage suisse doit faire une apparition dans chaque offre locale.

Que faudra-t-il faire pour atteindre la barre des 6 millions de nuitées hôtelières, atteinte pour la dernière fois en 2009 ?

A l’avenir, nous préférerions parler de valeur ajoutée touristique et atteindre les chiffres de 2009 sur cette base. Tel doit être l’ objectif. Les opportunités sont nombreuses. La Suisse reflète l’air du temps avec de nombreuses offres axées sur la nature et le développement durable. Nous sommes par exemple convaincus que notre coopération avec la Deutsche Bahn et les programmes partenaires très individualisés porteront de plus en plus leurs fruits. Malheureusement, on ne peut pas influencer tous les facteurs externes. Le taux de change reste l’un des principaux moteurs de la croissance sur le marché allemand. On considère la hausse de 3,9 % des nuitées hôtelières en 2021 comme un grand succès. Voir https://www.petitfute.com/d1088-suisse-alemanique/ pour en savoir plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code