Faire du Tourisme en Suisse

Les Alpes s’étendent sur 60 % du pays et les paysages et les villes semblent avoir été imaginés par un enfant particulièrement imaginatif. Il s’agit de pics coiffés de glaciers, de chutes d’eau spectaculaires et de lacs d’un bleu turquoise des plus surréalistes, de trains rouges qui s’élancent vers des hauteurs improbables, de prairies où résonnent les cloches des vaches que l’on peut descendre avec une joie digne de Heidi et de châteaux à tourelles dignes des contes de fées.

Même les villes riches en culture ont pour toile de fond de magnifiques vignobles, lacs ou rivières, et les montagnes ne sont jamais très loin. En matière de beauté naturelle, la Suisse n’a rien à envier aux autres pays.

Mais la vraie merveille de la Suisse, c’est la facilité d’accès à tout cela, que ce soit en train, en vélo, en bateau, en voiture ou à pied. Ce petit pays alpin offre un monde d’expériences en un seul voyage efficacement organisé. Vous pouvez passer la matinée à flâner dans les galeries d’art d’avant-garde et l’après-midi à dévaler les pentes. Faites une randonnée le long d’un glacier en Valais ou détendez-vous sur une piazza bordée de palmiers dans le Tessin.

La région de la Jungfrau

Le meilleur pour la montagne

La région idyllique de la Jungfrau est la cerise sur le gâteau alpin de l’Oberland bernois, en Suisse. Ici, les sommets vertigineux, les glaciers et les chutes d’eau tonitruantes suscitent l’émerveillement partout où vous allez. Les trois grands de la Suisse, l’Eiger (l’ogre), le Mönch (le moine) et la Jungfrau (la vierge), qui font partie de la légende de l’alpinisme, frôlent la barre des 4000 mètres.

Brûlez cette région et vous le regretterez. Prévoyez une semaine ou plus pour vous plonger dans le vif du sujet : un voyage unique dans la neige éternelle à la gare la plus haute d’Europe, le Jungfraujoch (3454 m), des randonnées, du ski, de la luge et de la tyrolienne parmi les montagnes mythiques de Grindelwald, des chutes d’eau à profusion à Lauterbrunnen et tous les sports extrêmes imaginables à Interlaken (parachutisme, escalade de glace, saut à l’élastique dans les glaciers, etc. C’est le grand air à l’échelle d’une superproduction.

Berne

Le meilleur pour l’ambiance médiévale

Berne apparaît souvent dans les questions anecdotiques du type « Je ne peux pas croire que c’est la capitale », mais franchement, la première ville de Suisse mérite d’être plus aimée. La vieille ville médiévale, pavée et ornée de drapeaux, est un joyau du patrimoine mondial de l’Unesco, avec ses 6 km d’arcades couvertes, ses caves et ses bars, ses figures folkloriques fantastiques coiffant des fontaines du XVIe siècle et l’impressionnant Zytglogge. Encadrée par des collines boisées et divisée en deux par la rivière turquoise Aare, cette ville aux toits rouges est belle sous presque tous les angles. Pour les enfants, c’est un véritable conte de fées, avec son géant qui dévore les enfants (le Kindlifresserbrunnen) et ses ours.

Sur le plan visuel, vous serez attiré par les grands monuments tels que l’Einstein-Haus, où le génie a élaboré sa théorie de la relativité, le Kunsthaus, avec sa remarquable collection de beaux-arts, et le Zentrum Paul Klee de Renzo Piano (la réponse de Berne au Guggenheim). Mais en été, l’action se déroule sur la rivière, avec la natation, le tubing, le rafting et le paddle boarding le long de l’Aar.

Conseil de la rédaction : Prenez vous en avance pour votre location de voiture. En effet les touristes en Suisse sont nombreux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code